Taille de pierre – Escaliers – Sculpture – Stages

Accueil

GdO_logo_primes 2015salon international du patrimoine, Paris

DIAPORAMA des DERNIERES RENOVATIONS.

Taille de pierre : étude, fabrication & restauration, installation

Escaliers – Ouvertures – Arcs – Voûtes – Colonnes – Fontaines – Cheminées – Décoration – Marbrerie d’Art

Stages de formations et d’initiations :  taille de pierre, enduits anciens,

photo : Grichka Martinetti

photo : Grichka Martinetti

coloristes…

L’association « Cluny Formations – La Mémoire du Geste », organise des stages de formations ouverts à tous.

Michel Fleury, spécialiste des enduits anciens, Philippe Griot, tailleur de pierre-sculpteur, co-fondateurs de l’association et Michelle Delorme décoratrice-coloriste, vous proposent tout au long de l’année des cessions de formations de haut niveau techniques. Les formations ne sont dispensées que par des professionnels reconnus dans leurs domaines d’activité.

Sculpture

Création : Pierre, Marbre, Bronze – Sculpture animalière – Sculpture dérivée du Patrimoine – Copie d’Ancien – Nu – Buste

Neuf ou restauration: chaque client, chaque projet est unique

Tous les projets font l’objet d’une étude soignée, écoute du client, déplacement sur site, plans de principes, propositions d’échantillons de matières pour l’élaboration d’un devis précis.

maquetteSouvent en préalable à un devis, je propose une recherche par croquis et modelage en vue d’une sculpture, et maquette pour une réalisation complexe. La raison en est simple : la majorité des demandes concernent des travaux originaux, jamais faits.

Pour beaucoup, il est difficile d’en imaginer la réalisation en trois dimensions à la lecture d’un plan où d’un dessin. La maquette révèle à la fois le produit fini et la garantie de la maîtrise du sujet. De plus, avec une maquette il est possible de vérifier l’efficacité des appareillages, et d’anticiper les méthodes de pose.

Les plans, tracés, épures panneaux et gabarits sont exécutés équerre compas et règle à la main. L’exécution de la taille à façon à l’aide des outils traditionnels pour obtenir des aspects et des matières qualiteuses: ciseaux, broches, chasse, rustique taillan, breture, bouchardes…

Tous ces travaux dans un choix adaptés de pierre et de marbres de qualités.

J’assure aussi la pose et la mise en place.

Le bardage

On oublie parfois que la pose d’éléments d’architecture nécessite un savoir faire particulier qui se nomme le bardage. C’était un métier à part entière jusqu’a la mécanisation et l’évolution des transports. Dans le cas de l’installation d’un escalier massif placé à l’intérieur d’une construction, il n’est pas question de rentrer des engins. Aussi tout le travail de pose et de mise en place doit être exécuté à la main a l’aide d’une panoplie rudimentaire de bois de rouleaux, mouffle, pinces.

L’art du bardage consiste cas par cas à savoir mettre en œuvre ces outils rudimentaires pour forcer le moins possible, lever les charges délicates et les ajuster sans choc dans la sécurité l’efficacité et le meilleur délai. On peut dire que plus la charge est lourde et délicate moins il est nécessaire de forcer, au profit d’une manœuvre fine, délicate, réfléchie et sécurisée.

Chaque pose est donc un problème spécifique à résoudre, pris en compte au moment de la conception du projet en raison de l’importante incidence économique qui peut en découler.

On constate trop souvent de ridicules pertes de temps d’énergie et d’argent sur les chantiers, faute d’une préparation et d’une connaissance sérieuse en amont. Parfois les poseurs ne connaissent pas le site, ne disposent d’aucun moyens ni de connaissances. Ainsi le travail de mise en place est dangereux, très risqué, laborieux, avec un résultat médiocre.

Ma passion du métier, du bel ouvrage

Philippe-Griot-EscalierAprès avoir connu la vie d’artisan, puis celle de salarié j’ai opté pour le statut de salarié indépendant.

Depuis toujours passionné par mon métier, je souhaitais pouvoir continuer de l’exercer dans les règles de l’art, à l’ancienne. C’est à dire mettre en œuvre la taille de pierre et la sculpture avec les vrais outils, les bonnes méthodes et le temps nécessaire au « bel ouvrage ».

Pas d’usine, mais un atelier rustique, vivant de beaux outils guidés par la main et l’esprit. Les ouvrages en pierre issus de l’industrie moderne ne correspondent pas au savoir faire traditionnel que je cherche à conserver.

Je voulais aussi me donner les moyens grâce à une bonne organisation, de continuer de créer, de chercher, d’explorer les possibilités de la matière en concrétisant mes idées.

Dans cette optique, le Métier devient un Art de vivre.

Tailleurs de pierre : une tradition familiale depuis 1850

Famille de tailleurs de pierre originaire de la région de Montalieu, Isère. C’est le bassin d’extraction de la pierre de Villebois. Les carrières sont exploitées depuis l’époque romaine.

 Griot  Billiez
 Louis  1850 – 1889  Antoine  1846 – 1927
 Etienne  1874 – 1952  Claudius  1878 – 1958
 Jean-Louis  1907 – 1966  Ferdinand  1884 – 1958
 Pierre  1932 – 2009  Alexandre  1912 – 1993
 Philippe  1957
 Etienne  1986

C’est plus qu’une tradition et sûrement pas le fruit du hasard si les hommes de la famille sont devenus tailleurs de pierre, ont épousé des filles de tailleurs de pierre, et qu’aujourd’hui encore les enfants en assurent la pérennité, par choix et sans contrainte.