Taille de pierre – Escaliers – Sculpture – Stages

La taille de la pierre

roman-clunyDes travaux de haute gamme même pour les plus simples travaux : c’est à tort que l’on associe systématiquement l’idée de surcoût aux actions manuelles spécialisées.

Il est pour moi important de distinguer la taille de pierre traditionnelle de la taille de pierre que j’appelle moderne.

J’entends par moderne, la taille exécutée à partir de blocs sciés 6 faces en usine, et d’ébauche à la disqueuse, et qui consiste à donner aux faces vues un aspect de taille à l’aide des principaux outils, boucharde le plus souvent mécanique, layage ou breture. La périphérie simplement marquée au ciseau, illusion de l’ancien. Les joints entre deux arêtes vives sont rectilignes et les appareillage d’une froideur mécanique. Ces aspects ne sont pas compatibles avec des appareillages anciens, restaurations de bâtiments classés ou monuments historiques.

Pour obtenir les mêmes textures il est donc nécessaire de revenir aux anciennes procédures, les mêmes causes produisent les mêmes effets.

Si le fondement de la taille de pierre consiste à obtenir (à la main) un plan dégauchi à partir d’un bloc brut, les impératifs économiques sont tels qu’il est plus rentable d’utiliser des blocs scié.

L’expérience montre qu’une ébauche piquée à la broche sur un sciage, permet ensuite d’utiliser d’autres outils et d’obtenir des aspects de taille qui peuvent s’intégrer parfaitement dans le bâti ancien. Seules les ciselures résultantes de la logique de taille subsistent, avec leur vraie fonction. De même les faces de joints sont ébauchées et donnent ainsi une tout autre allure aux appareillages. Cette technique que j’ai souvent réussi à imposer dans les chantiers de monuments historique à toujours fait ses preuves, techniquement et économiquement. Et c’est à tort que l’on associe systématiquement l’idée de surcoût aux actions manuelles spécialisées.

C’est donc fort de cette philosophie professionnelle que nous avons pu réaliser tant d’ouvrages de grande qualité, dans la famille, et accumuler une quantité rare de références.